Elle dit que les filles qui ont un miroir dans leur chambre sont des putes. Elle dit que cette fille là, l’agace. Qu’elle ne peut pas la supporter. Elle dit ça avec un ton sec qui me fait mal. Comme quelque chose qui est coincé dans la gorge et qui ne passe pas. Elle la traite de « pauvre fille ».